trottinette_rue_couple

Réglementation trottinette 2022 : Découvrez ce qui change

Depuis quelques années, de nouveaux véhicules envahissent les rues des villes françaises. Les trottinettes électriques, parfois appelées NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels), apportent de nouvelles solutions pour se déplacer de façon sûre et responsable. Dans l’intérêt de tous, le gouvernement a décidé d’encadrer plus spécifiquement ces véhicules électriques afin d’assurer la sécurité de tous et limiter les comportements dangereux.

Code de la route et trottinettes électriques

Avec l’adoption du décret en 2019, la conduite des trottinettes électriques est désormais prise en compte dans l’application du Code de la route. Pendant longtemps, les EDPM sont restés dans une zone grise où ils n’étaient ni complètement acceptés sur les voies piétonnes ni complètement acceptés sur la route. Aujourd’hui, tous ces nouveaux véhicules doivent se plier à une réglementation spécifique.

La loi est claire : La conduite d’une trottinette électrique est interdite aux enfants de moins de 12 ans.

Rouler avec modération

La circulation en trottinette électrique a beau être un excellent moyen de se déplacer plus proprement et d’éviter les embouteillages, il y a tout de même des règles simples à respecter !

Sauf autorisation de la mairie, il est strictement interdit de circuler sur les trottoirs. En agglomération, les trottinettes électriques doivent circuler sur les pistes cyclables ou, à défaut, sur les chaussées limitées à 50km/h. Hors agglomération, seules les pistes cyclables ou voies vertes peuvent être utilisées.

⇒ Attention, en cas de non-respect du Code de la route, vous risquez une amende 135€

Concernant la vitesse de votre véhicule, la plupart des modèles commercialisés sont limités à 25 km/h, si vous débridez votre trottinette électrique vous vous exposez à une amende pouvant atteindre 1500 €.

Gare aux distractions

Lorsque vous conduisez une trottinette électrique, il est primordial de rester attentif aux autres véhicules et d’adopter une conduite responsable. La règle est simple, 1 trottinette = 1 personne et pas une de plus !

La vigilance et l’attention sont indispensables à une conduite en toute sécurité alors rangez votre téléphone et vos écouteurs le temps de votre trajet. Une fois arrivé à destination, soyez vigilant à ne pas gêner le passage sur le trottoir, lorsque c’est autorisé, et à privilégier des emplacements dédiés pour vous garer!

Transporter une autre personne ou conduire en portant des écouteurs diminue votre vigilance et représente un risque, ce qui peut vous valoir une amende.

⇒ Ce serait bête de devoir payer 35€ car vous étiez trop distrait par la dernière chanson de votre artiste préféré ou que vous avez laissé votre bolide en plein milieu du trottoir.

Les équipements indispensables pour rouler en sécurité

En moyenne, ⅓ des blessures provoquées par un accident en trottinette sont localisées au niveau de la tête. Pour l’instant, aucune loi n’oblige le port du casque en ville, cependant il est très fortement recommandé d’en porter un lorsque vous conduisez une trottinette électrique.

Depuis le 1er juillet 2020, il est obligatoire d’équiper votre trottinette d’équipements de sécurité. Elle doit posséder un système de freinage, un avertisseur sonore (klaxon) ainsi que des feux de position (avant et arrière). N’oubliez pas que vous êtes plus vulnérable la nuit ou lorsque la luminosité est réduite alors sortez votre plus beau gilet rétro-réfléchissant et briller en toute sécurité.

⇒ Si vous n’êtes pas correctement équipé, vous risquez une amende de 35€ pour chaque équipement obligatoire de sécurité manquant !

Une assurance obligatoire ?

Avec cette nouvelle réglementation, vous vous demandez sûrement s’il est nécessaire d’avoir une assurance trottinette électrique ? La réponse est oui, lorsque vous conduisez une trottinette électrique vous devez être assuré, a minima par une garantie de responsabilité civile. Cela vous permet d’être couverts en cas de dommages causés à autrui mais il peut être intéressant de se renseigner sur les produits d’assurances spécifiques afin de vous assurer en cas de vol ou de dégradations de votre trottinette.

⇒ Une assurance pour trottinette électrique ne vous coûte que quelques euros par mois et vous permet d’éviter une amende de 3 750€ ! Alors faites le bon choix 😉

Si vous souhaitez être complètement protégé lors de vos déplacements en trottinette électrique, venez découvrir notre offre Urban’Moov qui assure votre trottinette électrique sur de nombreuses garanties. Obtenez un devis en 2 min chrono et continuez à moover en toute sécurité.

Ça pourrait également vous intéresser

cercle3
cercle1
cercle2