trottinette_rue

Nos conseils pour aller au travail en trottinette électrique

Se rendre au travail en trottinette électrique est devenu une pratique de plus en plus courante. En effet, 7 % de personnes utilisent ce deux-roues motorisé pour leurs trajets quotidiens, et profitent ainsi de plusieurs avantages en circulant ainsi.

Vous aussi vous souhaitez vous orienter vers ce type de déplacement pour aller au travail ? Découvrez les bénéfices que vous pouvez en tirer, ainsi que nos conseils pour rouler en toute sécurité et légalité.

Se déplacer en trottinette pour gagner du temps

Partir au travail en voiture si vous vivez dans une grande ville, engendre un stress dès le réveil et une nervosité qui se prolonge dans la journée. En effet, les embouteillages aux heures de pointe constituent le lot quotidien des citadins qui supportent tous très mal cet important désagrément. Et passer des heures dans les transports en commun le matin et le soir après une longue journée de labeur, donne l’impression d’y passer sa vie.

En vous rendant au travail en trottinette électrique, vous gagnez un temps considérable en plus de passer un moment de détente, de décontraction et de plaisir. Vous pourrez l’utiliser durant tout le trajet, ou la plier si vous avez besoin de prendre également un bus ou le métro.

Grâce à sa petite taille, vous pouvez rouler sur les pistes cyclables, des petites rues exemptes de bouchons ou sur des zones piétonnes. Vous pouvez notamment vous faufiler entre les voitures avec grande précaution. Résultat : le matin, vous arrivez plus épanoui au travail, et rentrez à la maison le soir avec encore de bonnes ressources d’énergie.

Circuler en mode économique et écologique

En circulant à trottinette, vous réduisez de nombreux coûts concernant vos déplacements. Il est vrai qu’une bonne trottinette peut valoir cher, mais en y réfléchissant bien, vous vous apercevrez que c’est un véritable investissement très vite rentabilisé. Vous réalisez des économies en termes de carburant, de places de parking, de dépenses liées aux transports en commun ou encore de budget d’entretien.

Outre le côté économique, se déplacer avec ce deux-roues électrique permet d’effectuer un geste pour l’environnement, car il n’émet quasiment pas de gaz à effet de serre.

Se protéger lors d’un déplacement en trottinette électrique

On retrouve de nos jours un nombre de plus en plus croissant d’utilisateurs de trottinettes électriques. Afin de les protéger ainsi que les autres usagers (piétons comme conducteurs), le gouvernement a dû ajouter des réglementations spécifiques à l’emploi de ce véhicule motorisé.

  • Il est interdit de rouler sur les trottoirs ;
  • Il est obligatoire de rouler sur la chaussée ou sur la piste cyclable en respectant le code de la route ;
  • La trottinette doit être déclarée auprès du ministère de l’Intérieur afin de disposer d’un numéro d’immatriculation ;
  • La vitesse maximale autorisée est de 25 km/h ;
  • Il est interdit d’utiliser des écouteurs en roulant.

En ce qui concerne les équipements de protection, le port du casque est obligatoire. N’étant entouré d’aucune paroi protectrice, celui-ci constitue le matériel le plus important pour un conducteur dit “vulnérable”. La nuit, un gilet réfléchissant est de rigueur. La trottinette doit être équipée d’un klaxon et de feux avant et arrière.

L’obligation d’assurer son deux-roues motorisé

Si vous optez pour une trottinette électrique pour aller au travail, vous devrez souscrire une assurance pour pouvoir vous déplacer en toute légalité. Cette obligation a été instaurée officiellement le 1er juillet 2020 au sujet des EDPM (engins de déplacement personnels motorisés). Comme avec tous ces types de véhicules, il est possible que vous soyez en cause lors d’un accident de la route. Vous devrez donc répondre des dommages subis.

Des réparations de dommages à autrui ou aux biens d’autrui peuvent faire grimper une facture à des milliers d’euros. Posséder une assurance responsabilité civile pour EDPM permettra aux personnes à qui vous avez causé le tort d’être entièrement indemnisées par votre assureur et non par vous-même.

D’autre part, au cas où vous seriez victime d’un vol, une formule d’assurance adaptée vous donnerait la possibilité d’obtenir une indemnisation pour acheter une nouvelle trottinette. Il existe de nombreuses offres d’assurance spécifiques à ces nouvelles mobilités comme l’offre Urban’Moov proposé par Moovance.

L’importance d’entretenir sa trottinette électrique

Afin de rouler avec une trottinette en bon état le plus longtemps possible, vous devez l’entretenir efficacement. En premier lieu, pensez à ménager votre batterie en appliquant des recommandations spécifiques à votre véhicule. Puis, vérifiez régulièrement les freins, les amortisseurs, le système de pliage, etc.

Nettoyez ces éléments ou réparez-les si besoin, et n’hésitez pas à les changer pour bénéficier d’une sécurité optimale, et éviter des pannes en plein trajet.

Ça pourrait également vous intéresser

cercle3
cercle1
cercle2